Blog

Cabaret Tarkiz

Invités par l’Institut du Monde Arabe de Tourcoing, Guillaume et les 5 apprentis de l’Ecole Nationale du Cirque Shems’y, de TARKIZ se sont envolés pour la France et ont atterri au Centre Régional des Arts du Cirque de Lomme-Lille.

Lundi 25 septembre dès 8h15 du matin, Karim, Rachid, Hassan, Yassine et Nabil rejoignaient Oded, Alejo, Joseph, Paul-Emmanuel, Félix, Luisina, Grégoire, Macarena, Eugénie, Arnau, Belar et Paula, pour un entrainement intense sous le chapiteau du CRAC et sous le regard du coach Mahmoud LOUERTANI, mais aussi entre artistes, tous très impliqués dans l’échange.


Durant toute la semaine, sous la direction artistique de Guillaume, ils se sont concentrés sur le Cabaret TARKIZ qui a été présenté le samedi 30 septembre sous un chapiteau bien rempli.
Acrobates, voltigeuses et voltigeurs, jongleurs, équilibristes et machinistes ont voyagé, ensemble de boites en boites.

 

Ce fut une belle soirée spectacle et le public a pu découvrir en avant première, des extraits de TARKIZ et aussi de nombreuses performances individuelles ou collectives de ces 17 artistes de cirque passionnés.


Un grand merci à Singhkeo PANYA et au groupe Ethnophonics (Singhkeo, Sophie, Marion et Marc) d’avoir accompagné cette aventure artistique.

Samedi 7 octobre, c’est au Boulon que nous serons une fois encore tous réunis pour un nouveau moment plein de petites magies…


A suivre…

 

Versus 8.4 à Fest’A Sainté

Le 19 août dernier la commune de Saint Etienne du Bois a invité La Compagnie du 13ème Quai à participer à la 2ème édition de son festival Fest’A Sainté. C’est avec 3 autres compagnies régionales, dont la compagnie Anidar avec l’excellent ventriloque Philippe Bossard, que nous avons partagé la soirée en jouant Versus 8.4 devant un public familial.

Merci à eux d’être venus en nombre et d’avoir partagé ce moment avec nous.

Les prochaines dates de Versus 8.4 seront les 12 et 13 octobre sous la halle couverte de Bourg en Bresse à 20h00, programmées par le Théâtre de Bourg en Bresse.

A bientôt.

JUMPS

Jumps au Fort l’Ecluse le 28 juillet 2017

Après 2 semaines de travail intensif avec Guillaume BERTRAND puis Loreleï et Saïd, nos amateurs éclairés ont présentés au public le fruit de leurs efforts. La tribu Jumps s’est montrée sous de multiples facettes, que ce soit au quotidien, une rencontre, un exploit, des rires ou de la poésie. Les membres de cette « famille » vous invitent à suivre leurs aventures ordinaires et extraordinaires.

Dès l’arrivée les visiteurs ont été accueillis avec des papillons qu’ils ont dû garder tout au long de leur visite avec la consigne de bien les conserver. Slackline, fil, échasses et musiciens sont là pour démarrer la balade dans le Fort.

31

Après avoir déchiré le tag Jumps sous le fil, le public découvre dans les escaliers des jeunes peignant sur les murs et arrive dans la seconde cour où se déroule un charivari acrobatique qui le mène dans une salle plus calme où il assiste à la rencontre poétique d’un homme et d’une femme. S’en suit une montée « sportive » vers la plateforme du Fort où l’acrobate ensommeillé de la tribu va se réveiller à la verticale pour finir par s’échapper vers les casemates.

35     37     38

Dans ces salles la vie s’organise entre rires, théâtre d’ombres, battle acrobatique et sommeil. Suivez les membres de la tribu pour sortir de ce dédale et arriver dans la dernière cours du Fort où 3 échassières vous accueillent par une danse et laissent entrer le guide des lieux pour la soirée. Avec sa structure, il va danser, initier et regrouper toute sa tribu. Le public est invité à accrocher les papillons pour finir le nid de cette famille pas ordinaire.

50   53

Ce spectacle aura été une très belle expérience pour les participants qui auront puisé au fond d’eux pour vivre pleinement cette aventure corporelle et faire vivre leurs personnages. Fort l’écluse aura été présenté sous un angle inédit aux  visiteurs pour leur plus grande surprise. La Compagnie du 13ème Quai remercie la Communauté de communes du Pays de Gex d’avoir rendu ce projet possible.

55

Un grand merci également à Dmitry de la Clarinet Soloist Academy pour avoir improvisé un univers musical tout au long du parcours avec la complicité d’Anna, Arthur et  Fedor.

Encadrants : Guilllaume BERTRAND – acrobate / metteur en scène, Loreleï JOSSERAND – fil / échasses, Saïd MOUHSSINE – parkour /mât chinois

Musiciens : Dmitry Rasul-Kareyev, Anna Theresa SCHAKOW, Arthur STOCKEL, Fedor VISHNEVSKY

Participants artistes : Agnès, Catherine, Océane, Amaury, Simon, Félix, Charlély.

 

L’histoire nous rattrape…

En avançant dans la recherche dramaturgique de Tarkiz, l’histoire du 5ème Régiment de Tirailleurs Marocains engagé dans l’armée française lors de la 2ème guerre mondiale, s’est imposée à moi comme une évidence historique, territoriale, locale et régionale.
En plongeant dans des récits historiques, images et autres archives, Tarkiz concentre l’attention sur les traces qui restent aujourd’hui, dans notre histoire commune, comme un lien invisible entre les 2 rives de la méditerranée.

de gauche à droite : Nawal BOULKHIR, Youssef ANAGAM, Hassan TAHER, Nabil BOUKHRIS, Rachid BAZIN, Bruno DUPUIS, Karim BOUAZZAOUI, Abdelkarim ERRAMACH, Guillaume BERTRAND, Yassine EL MOUKTADI

Le 7 juillet 2017, les 5 jeunes artistes, Youssef (le compositeur) et moi-même, étions invités à l’ONAC-VG à Casablanca pour rencontrer monsieur Karim Bouazzaoui, ancien combattant du 5ème RTM.
Il a pu nous raconter son histoire, vécue de l’intérieur.
Nous avons pu entendre le récit d’un homme d’une grande force respectant la vie avant toute chose.
Son récit de la guerre prend alors une nouvelle valeur replaçant toujours l’homme à son endroit et nous rappelant que l’engagement sans faille et le respect de l’individu sont des valeurs éternelles et primordiales.

Nous n’oublierons pas non plus, comme le disait Bruno DUPUIS, directeur de l’ONAC-VG du Maroc que

« la seule finalité à la guerre est la Paix et que sans la Paix, rien n’est possible. »